Pianos à queue

Le piano, lorsqu’il est en assez bon état de réglage, mais que la sonorité ne donne plus satisfaction, il est possible de redonner toutes les qualités sonores à l’instrument en faisant une harmonisation.

Harmoniser signifie régler le du piano.

Un bien accordé et bien réglé n’est pas encore un instrument de musique. Il faut que le produit lorsqu’on joue traduise l’intention musicale du pianiste.
Si les sont trop durs, le son est toujours brillant, même lorsqu’on joue doucement.
Si les sont de mauvaise qualité ou harmonisés maladroitement, le son peut devenir faible et fade, même lorsqu’on joue fort.

Le but d’une harmonisation est double :

L’évolution du spectre d’harmoniques
Lorsqu’on joue doucement le timbre doit être rond, chaud et calme.
Lorsqu’on joue fort, le son doit être riche, brillant, cuivré et généreux.
On recherche une gradation régulière dans cette transformation.

L’

Lorsqu’on joue legato avec une pression égale des doigts, le son doit être lui aussi égal d’une note à l’autre.

Nous proposons un produit très performant : un travail de deux journées, réalisé chez le client, au cours duquel le retrouvera toutes ses qualités musicales.

Il comprend :

ponçage marteaux
  • Le dépoussiérage du piano, de la table d’harmonie et de la mécanique.
  • La vérification des réglages principaux afin de garantir une bonne répétition et des pianissimi aisés.
  • Le ponçage des et leur mise à forme.
  • L’accord.
  • L’harmonisation proprement dite à savoir le travail sur les pour construire le timbre.

Ci-dessous: en cours de ponçage

Ce travail est destiné aux pianos à queue en assez bon état.

piquage des feutres
Les feutres sont piqués selon une technique rigoureuse